top of page
logo sev _en.jpg
Présentation du projet de gériatrie sociale pour Lachine 
Mise à jour septembre 2023

[1] Table des 50 ans et plus de Dorval-Lachine (2018). Sur la piste des 50 ans et plus : rapport synthèse.

SENTINELLES EN GERIATRIE SOCIALE.png
Contexte  

Les résultats d’une étude réalisée en 2017-2018 auprès de 85 personnes de 50 ans et plus résidentes de Lachine ont démontré que les ressources du milieu sont peu connues[1]. Une des conclusions et piste d’action de la recherche était qu’un réseau de citoyens bienveillants envers les aînés pourrait contribuer à améliorer cette situation et du même coup, repérer des aînés en situation de vulnérabilité qui pourraient bénéficier d’un accompagnement. C’est ainsi qu’est né le projet Sentinelles en veille. Entre 2018 et 2022, plus de 200 citoyens ont reçu une formation et sont devenus des sentinelles qui repèrent et réfèrent des aînés à des intervenants qui les accompagnent par la suite. En 2021 ont débuté des échanges avec la Fondation ÂGES (FA) afin de poursuivre la démarche de construction d’une communauté bienveillante envers les aînés à Lachine, grâce à un projet pilote de gériatrie sociale. Le bilan des projets pilotes  (2019-2023) est maintenant disponible. 

Définition de la gériatrie sociale (GS)  

La GS découle d’abord de l’expertise médicale en gériatrie. Son objectif principal est d’agir pour contrer le vieillissement pathologique qui peut survenir chez des aînés en raison de différents facteurs bio-psycho-sociaux. Ce sont donc des caractéristiques inhérentes au vieillissement qui font en sorte que les aînés sont plus susceptibles de faire face à une dégradation subite de leur état de santé. L’épithète « sociale » de la gériatrie sociale est un rappel du fait que les déterminants sociaux de la santé sont aussi importants que les autres déterminants de la santé. 

Sources : Fondation Âge (2023) ,

Bilan des projets pilotes en gériatrie sociale (2019-2023) p.13

La gériatrie sociale est une approche écologique de la santé des aînés visant à favoriser des actions de proximité sur l’ensemble des déterminants de leur santé dans le respect de leurs droits et autonomie décisionnelle.

Les objectifs de la GS  

1. Une mobilisation des acteurs d’une communauté pour soutenir davantage la santé, la qualité de vie et le maintien à domicile des aînés dans le respect de leurs préférences et de leur autonomie décisionnelle.  

2. La mise en place d’une structure de repérage élargie permettant d’identifier proactivement les risques sur la santé des aînés et agir avant une dégradation.  

3. Un meilleur soutien à domicile par des intervenants qui peuvent aider directement à identifier et prévenir les risques sur la santé ainsi que soutenir et renforcer le pouvoir d’agir de l’aîné sur sa propre santé.  

4. Une meilleure continuité de service entre les intervenants communautaires et les professionnels du réseau de la santé et des services sociaux par la mise en place de mécanismes structurants d’échange d’information et de collaboration. 

Sources : Fondation Âge (2023) ,

Bilan des projets pilotes en gériatrie sociale (2019-2023) p.13

Résumé du projet GS pour Lachine 

 

L’objectif est de développer un projet de GS pour le secteur de Lachine en collaboration avec la FA et financé à même les fonds du CMRL pour la première année. Le projet comprend la formation de sentinelles, des citoyens qui ont comme rôle de repérer des aînés en situation de vulnérabilité et de les référer à une navigatrice qui est responsable d’accompagner l’aîné vers les ressources adaptées à ses besoins.

 

Début du projet : septembre 2023 

Implication des partenaires 
TssN.gif

Centre multi-ressources de Lachine (CMRL) : Coordination et gestion du projet.  

Coordonnateur : Jean Dumas 

Navigatrice : Rayya Khairallah.  

 

Fondation ÂGE (FA) : Accompagne l’organisme porteur, forme les sentinelles, anime une communauté de pratique pour les navigateurs et les coordonnateurs, etc. 

 

Programme de Soutien à l’autonomie des personnes âgées (SAPA) du CIUSSS ODIM :  Deux personnes désignées pour le projet participeront aux rencontres de discussions des alertes (DDA) aux deux semaines . Une personne gestionnaire participera aux réunions du comité de pilotage prévues aux six semaines. 

 

Rencontres de discussions des alertes (DDA) : Lors de ces rencontres, le coordonnateur, la navigatrice et les personnes désignées au SAPA discutent des alertes des sentinelles au sujet d’aînés avec des besoins variées. 

 

Rencontres du comité de pilotage : Lors de ces rencontres, le coordonnateur, la navigatrice, l’accompagnatrice de la Fondation Âge et une personne désignée du SAPA discutent de l’évolution du projet. 

 

Table des 50 ans et + de Dorval Lachine : La table appui le projet de GS et c’est le CMRL qui est désigné porteur. Les organismes membres participent à la promotion du projet (ex. recrutement de nouvelles sentinelles). 

logo PRE et CIUSSS.PNG
ff.png
ret.png
SENTINELLES EN GERIATRIE SOCIALE.png
logo cmrl transparent.png

For more information, contact 

Jean Dumas or Rayya Khairallah

438 397-5272

coordo.aines@cmrl.ca

bottom of page